Les candidats vus à travers les mots qu’ils ont le plus utilisés au « Grand débat » de la présidentielle

Au lendemain du grand débat pour la présidentielle, où 5 des 11 candidats ont pu exposer leurs idées et leurs programmes sur différents sujets, chaque camp commente les échanges, en déduit la victoire de son candidat, ou s’appuie sur différents sondages qui donnent « victorieux » tel ou tel candidat. Dans cette analyse, je m’intéresse au combat des mots, à travers les termes employés dans les réponses des candidats lors du débat, afin de déterminer ce qui est spécifique à chacun d’entre eux.

Le corpus d’étude est constitué des tweets produits sur les comptes des 5 candidats (conformément à la méthodologie développée dans le cadre du projet #Idéo2017 qui considère le tweet politique comme un genre spécifique du discours politique), ces tweets reproduisant leurs déclarations lors du débat, soit:

38 tweets sur le compte de Benoît Hamon, 27 sur le compte d’Emmanuel Macron, 42 sur le compte de François Fillon, 99 sur celui de Jean-Luc Mélenchon, et 113 sur celui de Marine Le Pen.

Pour « mesurer » les aspects caractéristiques des différents candidats, j’utilise un calcul de spécificités, qui est un calcul statistique indiquant si les occurrences d’un mot paraissent en sur-effectif (ou en sous-effectif) chez un candidat par rapport à l’ensemble du corpus et en comparaison avec les autres candidats.

Ceci permet de dresser des profils lexicaux des candidats qui sont significatifs comparativement à leurs concurrents. Il en ressort quelques résultats surprenants, mais beaucoup très cohérents avec les profils discursifs déjà caractérisés dans de précédentes études.

Lire la suite sur le site du Huffington Post 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *